Mamounes

“Si tu aimes ta fille chérie, mets son nom en commentaire”

On croirait à un piège créé par la Loec pour “voler” les prénoms des Mamounes.
Mais en fait, non, c’est très premier degré.