Approuvé par la LOEC
janvier 9, 2017

[LU] Le hit parade des prénoms lexoviens en 2016

lisieux

Le seul, l’unique
Eux ne sont pas dans le hit parade des prénoms attribués en 2016, et pour cause : ils sont uniques ! Une autre forme de distinction, nous direz-vous.

Pour y parvenir, leurs parents ont su faire preuve d’imagination pour transformer certains prénoms en exceptions orthographiques. C’est le cas de Shayana et de sa presque homologue Shayanna (si si, il y a un petit truc en plus) ou de Johan et Johann.

Mais aussi de Célya, Nyna, Thyméo (transformer les « i » en « y » paye à coup sûr !) ; ou encore Loukass, Giùlia ou Tomas.

Les originaux
Dans la catégorie des prénoms qui sortent de l’ordinaire, on distinguera, parmi d’autres : O’Weynn, Thyliann, Rubyliia, Benji, Guerlain, Jouliane, Khalissa, Bélisaire, Evinz, Filaée, Eole, Coelio, Zola, Eglée, Chana-Rose, Allenzyo… qui ne devraient pas retrouver (trop) d’homonymes sur les bancs de l’école en grandissant.

Un article à lire ICI