Approuvé par la LOEC
juillet 26, 2016

Témoignage : Les prénoms, chronique de Véronique Decker, directrice d’école dans le 9-3

En fouinant dans les Internets, nous avons déniché ce témoignage d’une directrice d’école en Seine-Saint-Denis. Aussi bien écrit qu’intéressant. Donc, on s’est dit qu’on allait vous le partager. Le voici.

93

J’ai eu au cours de ma carrière tous les prénoms des séries américaines, des jumelles Sue et Hélène, des jumeaux David et Vincent, et j’ai scolarisé tous les héros des feuilletons de TF1 et M6. En plus, le retour du religieux et l’implantation des pasteurs protestants dans les banlieues nous ont rapporté tous les prénoms de l’ancien testament, et même dans les parents de tradition musulmane, une grande créativité est à l’oeuvre pour concilier religion, tradition et modernité.

93v

Si l’école est laïque, la culture ne l’est jamais. Bref, les enfants observent, mais voilà, les enfants de mon école ont des « origines » venant du monde entier, et des prénoms qui le racontent. C’est dire si les saints du calendrier sont inconnus chez nous car les enfants remarquent qu’on ne trouve ni Wakidou, ni Bilqîs, ni Elijah,, ni Kelwyn, ni Daman, Ni Khadidja, ni Mugurel même en feuilletant tous les mois de l’année. Là, un petit garçon prend la parole et demande : « Maîtresse ? Pourquoi est ce qu’ils ont mis seulement des prénoms chinois ? »

93kh

Ange Rebecca côtoie chez nous Abdelkrim, Yassine-Guillaume mange avec Dieumerci. Zinedine-Zidane (en prénom composé) dont on imagine que les parents aiment le foot, sans doute, et Elveziano, qui lui est un rom né en Suisse…

Un article à lire ICI